Partagez | 
 

 Jean Grey - A Song of Life and Fire ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Grey


avatar

Date d'inscription : 17/06/2017
Messages : 114
Nom de code : Marvel Girl
Disponibilité RP : open
Zone libre gif :
Célébrité : Famke Janssen

MessageSujet: Jean Grey - A Song of Life and Fire ...   Dim 18 Juin - 18:10






Jean Grey


Nom : Grey
Prénom(s) :  Jean
Nom de code : Marvel Girl
Âge : 36 ans
Race : mutante
Statut Matrimonial : célibataire
Orientation sexuelle : hétérosexuelle
Études / Métier : professeur et médecin à l'Institut
Particularité : chevelure rousse
Groupe : mutant
Affiliation : X-men
Avatar : Famke Janssen
Crédits : moi et Google

Le Caractère



    La caractéristique principale de Jean, c'est évidemment sa gentillesse. Elle a toujours pour les autres, un sourire, une parole réconfortante, un geste plein de douceur, une attitude bienveillante, même dans les moments les plus durs. Dévouée et altruiste, elle fera toujours passer les autres avant elle, au risque de se mettre par la suite en difficulté. Cette générosité, Jean l'a toujours eu en elle, aussi loin que ses proches puissent se souvenir.

    Esprit brillant depuis son plus jeune âge, et élève assidue tout au long de sa scolarité, Jean fait preuve d'une intelligence légèrement plus élevée que la moyenne. Ce fut donc sans difficulté qu'elle réussit ses études de médecine. Aujourd'hui, elle se sert de son intellect pour agir de manière avisée et réfléchie, y compris dans les situations les plus délicates. Là où certains se laissent emporter par leur impulsivité et se précipitent au cœur de la mêlée, quitte à tomber dans un piège, la rousse, au contraire, préférera prendre le temps d'étudier toutes les options qui s'offrent à elle, pour ensuite, choisir la plus raisonnable.

    S'efforçant le plus souvent possible d'apporter l'espoir à ceux qui l'entourent, et à les soutenir moralement, Jean passe parfois pour quelqu'un qui manque de lucidité. Mais la rousse préfère ne pas s'attarder sur ce genre de remarques, consciente qu'un esprit serein est toujours plus efficace qu'un esprit paniqué lorsque les problèmes se profilent. Dans la même veine, la télépathe est une personne particulièrement clémente, accordant toujours une seconde chance aux personnes qui pourraient l'avoir déçue. Certains y voient de la faiblesse … mais Jean préfère se dire que son indulgence peut éventuellement lui réserver une bonne surprise dans l'avenir.

    Cependant, Grey n'est pas un parangon de vertus. Comme tout le monde, elle a ses défauts. Son plus gros, si l'on écarte le défaut de jugement que certains lui prêtent, est sans doute son manque de confiance en elle-même. Ceci est d'autant plus vrai lorsqu'il s'agit de ses pouvoirs. Malgré son entraînement par le Professeur et ses années d'expérience au sein des X-men, la mutante use toujours de ses aptitudes avec une certaine retenue, inquiète à l'idée d'en perdre le contrôle et de blesser quelqu'un.



Les Capacités



Télépathie :

    Grâce à ce pouvoir, Jean est en mesure de lire les pensées des autres personnes, mais également de communiquer avec ces dernières via son esprit, sans avoir à prononcer le moindre mot. Elle peut alors fouiller la conscience d'une personne, afin d'en extraire certaines informations. Elle peut également occulter certains éléments de la mémoire d'un individu, ou en raviver d'autres, ou au contraire, y implanter de faux souvenirs. Jean est également en mesure d’altérer les sens d'une personne, comme sa vue, son ouïe ou son odorat, pour dissimuler quelque chose ou quelqu'un (par exemple, Jean peut se tenir devant vous et vous persuader télépathiquement qu'elle ne s'y trouve pas, ainsi, vous n'avez pas conscience de sa présence), ou au contraire, créer des illusions (par exemple, elle vous fait voir ou entendre une personne qui en fait n'est pas là). Avec d'avantage de concentration, Jean est en mesure de dresser des illusions bien plus importantes, avec des mises en situation complexes. Toutefois, cela requière toute son attention, si bien qu'elle ne peut rien faire d'autre en même temps.

    Jean peut également pénétrer dans la conscience d'une personne pour y générer une forme de vue de l'esprit, un monde purement illusoire à l'intérieur même de la tête de cette personne. De cette manière, elle peut faire vivre divers expériences à un individu dans des paysages extrêmement variés, voire le bloquer dans cette réalité virtuelle.

    Par télépathie, Jean est aussi en mesure de prendre le contrôle de l'esprit d'une personne, commandant alors ses gestes aussi bien que ses paroles, ce qui, encore une fois, requière toute sa concentration et l'empêche d'effectuer quoique ce soit d'autre. De manière plus subtile, elle peut également implanter des idées ou des pensées dans une conscience, sa cible étant alors persuadée d'en être à l'origine.

    Grey est également capable de sentir la présence d'un autre télépathe autour d'elle si ce dernier use de son pouvoir. En fonction du potentiel de ce dernier, elle peut également en contrer les effets, en se lançant dans un duel mental, ou simplement en dissipant l'influence psychique sur un esprit ciblé. Dans le cas des plus puissants de ces individus, elle peut même sentir leur pouvoir sur des distances phénoménales, et ceci pour son plus grand malheur.

    Même si la majorité du temps, Jean tente de contenir son pouvoir afin de préserver l'intimité des gens autour d'elle, il y a certaines pensées qu'elle ne parvient pas à repousser. C'est ce qu'elle appelle les " pensées de surface ". Ce sont des pensées particulièrement intenses et spontanées, souvent générées par des émotions fortes et incontrôlables, qui s'imposent alors à Jean malgré elle.


Télékinésie :

    La télékinésie est la faculté d'agir sur la matière par la simple force de son esprit, sans aucun contact physique, notamment sur les déplacements de celle-ci. La polyvalence de cette capacité est quasiment sans commune mesure. Ainsi, Jean est en mesure de déplacer des objets ou des êtres vivants par la pensée, avec plus ou moins de force et de vitesse, selon son désir. De cette manière, elle peut effectuer des tâches particulièrement minutieuses et précises, là où la main de l'homme serait incapable d'agir en temps normal. Mais elle peut également avoir un usage plus offensif de cette faculté, transformant potentiellement tout ce qui l'entoure, en de redoutables projectiles. Etant capable d'agir également sur les êtres vivants, Grey peut, lorsque cela est nécessaire, repousser une personne, l'immobiliser, la faire léviter, ou même la frapper à distance, avec une force largement supérieure à sa propre force physique.

    Dans un registre plus défensif, Jean dispose de la possibilité de dresser des barrières psychokinétiques protectrices. Ces dernières agissent tel un écran de protection invisible et impénétrable, servant de bouclier à quiconque se trouve derrière, face à des attaques aussi bien physiques qu'énergétiques.

    La seule véritable limite à la fonctionnalité de ce pouvoir est l'imagination de Jean elle-même.


La Force Phénix :

    Longtemps restée en sommeil, mais également contenue par des entraves psychiques de Charles Xavier, à l'heure actuelle, la Force Phénix s'est éveillée en Jean, sortie de sa torpeur.

    En effet, au cours de l'assaut contre Supergiant, Charles réalisant qu'il allait être battu, est entré en contact télépathique avec Jean. Il en a profité pour lever les entraves psychiques qu'il avait tissées dans l'esprit de la mutante pour contenir le Phénix. Son hôte à présent menacé par un escadron aliens ainsi que par leur redoutable lieutenant, le Phénix s'est manifesté en personne pour retourner le cours des choses, forçant Supergiant à la retraite.

    Jean n'a aucun contrôle sur cette puissance et n'est pas en mesure d'y accéder volontairement. Dans certaines situations extrêmes, l'entité cède une part de son pouvoir à Jean, voire, prend littéralement le contrôle de son hôte, afin de préserver celui-ci. Toutefois, avec l'éveil de cette entité, les pouvoirs de base de la mutante se sont vus renforcés.


Evolutions des pouvoirs de Jean Grey :

    Avec l'éveil de la Force Phénix, Jean a vu ses pouvoirs de base renforcés et subir des évolutions. Qui plus est, l'entité accorde une part de ses propres pouvoirs à son hôte, le dotant de nouvelles aptitudes.

Amplification des pouvoirs télépathiques : les pouvoirs psychiques de Jean, d'une puissance déjà respectable, ont à présent atteint un niveau supérieur. Ainsi, elle est en mesure de percer les défenses mentales de ses adversaires plus facilement, tandis que la force de ses propres attaques psychiques est accrue. De même, ses propres défenses mentales sont à présent renforcées. Le nombre de cibles potentielles que Jean peut affecter est également supérieur aussi bien en terme de défense que d'attaque. La télépathe dispose également de la faculté de bloquer les capacités mutantes ou inhumaines de manière temporaire.

Amplification des pouvoirs télékinétiques : la télékinésie de Jean est à présent bien plus puissante, la rendant capable de soulever et de mobiliser des poids plus élevés (allant jusqu'à 50 tonnes), mais également de générer des boucliers psioniques plus solides et à même d'encaisser bien plus de dégâts, tout en étant plus étendus. Son aptitude à agir sur la matière s'est également accrue, lui permettant de manipuler les matières les plus volatiles avec plus de facilité qu'auparavant (type gaz).

Lévitation : c'est une extension du pouvoir de télékinésie de Jean qui permet à cette dernière de déplacer son corps dans l'espace, donnant l'impression qu'elle vole, et lui permettant ainsi de se déplacer à presque 100 km/h.

Capacité d'autorégénération : il s'agit d'un phénomène involontaire et non systématique qui ne s'applique que lors des blessures les plus graves occasionnées à Jean. Le Phénix mobilise alors la Force Vitale dont il est l'incarnation, pour soigner son hôte ... piochant pour cela dans la Force Vitale des générations futures (les en privant alors, allant jusqu'à potentiellement les faire disparaître). Plus les lésions sont importantes, plus l'entité est forcée de puiser dans la vitalité des lignées à venir, avec parfois de funestes conséquences sur le futur. Mais grâce à cette faculté, Jean est en mesure de survivre aux blessures les plus graves, même à l'article de la mort, récupérant totalement son intégrité physique.

Dévoreur d'étoile : ce pouvoir n'est accessible que lorsque la Force Phénix prend le contrôle de son hôte, atteignant alors un niveau supérieur de puissance, et gagnant la capacité d'absorber toute forme d'énergie quelle qu'elle soit (et dans une quantité quasi illimité, le Phénix étant capable de dévorer les étoiles, jusqu'à faire disparaître des Galaxies), pour s'en nourrir et se renforcer. Cette aptitude lui offre donc la possibilité de surmonter les attaques mêmes les plus dévastatrices, si tant est que ces dernières sont faites d'énergie, tout en lui accordant un regain de puissance.




Et toi ?


Prénom / pseudo : Al'
pays / région : Paris / France
fréquence de connexion : quotidienne
Comment as-tu connu le forum ? : c'est moi qui l'ai fait
Code règlement : autovalidé
Dernier mot :
cobain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Grey


avatar

Date d'inscription : 17/06/2017
Messages : 114
Nom de code : Marvel Girl
Disponibilité RP : open
Zone libre gif :
Célébrité : Famke Janssen

MessageSujet: Re: Jean Grey - A Song of Life and Fire ...   Dim 18 Juin - 18:12








La Biographie



Le début

Jean Grey a vu le jour dans l’Etat de New York, au sein d’une famille qui comportait déjà trois membres : ses parents, John et Elaine Grey, ainsi que sa sœur ainée, Sara. Née avec le gène X, l’enfant était alors destinée à rejoindre une branche de l’évolution humaine qui serait plus tard désignée sous le nom de mutants. Pourtant, durant les dix premières années de sa vie, nul n’aurait pu soupçonner le patrimoine génétique si particulier de la jeune Grey. Enfant ordinaire évoluant dans une famille ordinaire, Jean était comme toutes les petites filles de son âge. Sa frimousse toujours joyeuse faisait dire d’elle qu’elle était une enfant sociable. Sa chevelure, d’un roux vif, faisait la fierté de sa mère, qui ne se lassait jamais chaque soir de la lui brosser durant de longues minutes. Quant à son regard vert émeraude, c’était l’émerveillement de son père qu’il faisait naître.


L’éveil

Pourtant, un jour ou l’autre, la vie paisible de la petite fille se devait de changer du tout au tout, son ADN ne lui en laissant pas le choix. Malheureusement pour Jean, ce fut au détour d’un moment tragique que le changement s’opéra. Ce jour là, Ginger, comme s’amusait à l’appeler sa sœur, s’amusait avec son amie Annie Richardson, enchainant les successions de sauts à la corde avec la vitalité de l’enfance. Qui de Jean ou d’Annie parviendrait à tenir le plus longtemps ? A faire le plus de sauts avant de s’arrêter d’épuisement, pour qu’ensuite, elles puissent aller acheter une glace au coin de la rue. Absorbées par cet enjeu si capital, les deux enfants s’amusaient, comptant ensemble chaque saut qu’elles effectuaient lorsque la corde revenait sous leurs pieds. Concentrées, elles poursuivaient leur folle série, car bientôt, elles battraient leur précédent record. Etait-ce un moment d’inattention ou bien la fatigue, le fait est qu’Annie se réceptionna mal et se tordit la cheville. Déséquilibrée, elle se déporta sur la chaussée, alors qu’au même moment, une voiture arrivait. Jean avait eu beau crier pour tenter de l’avertir, il était déjà trop tard : son amie venait d’être percutée par le véhicule. Etendue sur le sol, le corps meurtri par l’impact, Annie ne bougeait plus. Terrifiée à l’idée de perdre une personne qu’elle aimait tant, Jean se précipita vers elle et la prit dans ses bras, les joues ruisselantes de larmes. La berçant avec affection, Ginger tenta de réconforter son amie, la suppliant de ne pas l’abandonner. Pourtant, Annie, le visage ensanglanté et déformé par la douleur, peinait à parler. Sa respiration sifflante et rauque se faisait de plus en plus difficile. Impuissante, Jean lui caressa la joue, espérant ainsi soulager sa souffrance, et aider son amie.

Un éclair de douleur traversa alors la jeune Grey, lui donnait la sensation que chaque os de son corps était en feu. Terrassée par ce mal dont elle ne comprenait pas l’origine, Jean lâcha son amie, s’écroulant sur le bitume à ses côtés. Hurlant à plein poumon, la demoiselle avait l’impression que sa cage thoracique s’oppressait de plus en plus, chaque nouvelle inspiration se faisant plus éprouvante et douloureuse que la précédente. Que fallait-il faire ? Cesser de respirer pour ne plus souffrir ? C’était impossible. A l’école, on leur avait appris que pour vivre, il fallait respirer, que c’était la fonction première des poumons. Mais alors, pourquoi était-ce si douloureux ? Mais le pire restait à venir. Une terreur que Jean n’aurait jamais crue possible, s’empara d’elle. L’angoisse de ne plus revoir les êtres chers, de ne plus revoir le visage de ses parents, de ne plus être coiffée par sa mère. La frayeur de l’inconnu enfla dans son esprit, incapable de comprendre ce qui lui arrivait. La crainte de partir, seule, sans personne avec elle pour affronter cette ultime épreuve … car Jean l’avait compris, cet effroi qu’elle endurait en cet instant, c’était la peur de mourir. Jean allait mourir … seule … étendue sur ce sol impropre … et son amie qui avait tant besoin d’aide, n’en recevrait pas de sa part.

Puis, tout cessa. La douleur. La terreur. Seule restait une immense sensation de froid et de vide, alors qu’au loin, Jean entendait les sirènes de l’ambulance se rapprocher. En état de choc, la petite fille percevait à peine les conversations des secouristes qui s’affairaient autour d’elle, comme si leurs voix étaient étouffées. On l’avait assise à l’arrière de l’ambulance, on l’avait examinée, on lui avait posée des questions. Mais Jean était restée figée, silencieuse. De toute cette agitation, elle n’avait compris qu’une seule chose de ce que les adultes avaient dit entre eux : l’autre petite était morte. Annie était partie … pour toujours.


Les heures sombres

Les jours qui suivirent l’accident d’Annie ne furent qu’une succession insurmontable de tourments pour la petite Grey. La nuit, elle revivait cette tragédie, ressentant à chaque fois l’agonie et la terreur de son amie. Se réveillant en hurlant, couverte de sueur, ses parents devinrent de plus en plus inquiets. Même s’ils ne le lui disaient pas, Jean les entendaient s’inquiéter pour elle. Mais lorsqu’elle ne dormait pas, le cauchemar ne s’arrêtait pas pour autant, prenant une toute autre forme. En classe, tous ses camarades parlaient en même temps, sans arrêt et à haute voix, sans que l’institutrice ne leurs dise quoi que ce soit, rendant les cours impossibles à suivre tant le brouhaha était fort. Jean avait beau se couvrir les oreilles de ses mains, les mots passaient quand même. La majorité du temps, les élèves parlaient de la même chose : l’accident d’Annie. D’ailleurs, il n’y avait pas qu’eux. Dés que Jean croisait quelqu’un au courant de la tragédie, elle l’entendait parler de ça, même quand il n’ouvrait pas la bouche. Les seuls moments où la petite fille était tranquille, c’était lorsqu’elle se retrouvait seule dans sa chambre, loin des autres. Alors, épuisée, il lui arrivait parfois de s’endormir … pour de nouveau revivre cette journée de malheur dans ses songes.

Jean finit par se renfermer sur elle-même, incapable de trouver un autre moyen de les faire taire. Elle refusa d’aller à l’école, puis de sortir de sa chambre. Ensuite, elle refusa la présence de sa sœur, et finalement de ses parents. Les jours passèrent sans que rien ne change, puis les semaines, qui devinrent des mois.


L’espoir

Désarmés face à la réaction de leur fille, Monsieur et Madame Grey consultèrent plusieurs pédopsychiatres. Chaque professionnel essuya un échec devant cette enfant devenue totalement mutique. Finalement, l’un d’eux leur conseilla un confrère spécialisé dans un nouveau genre de thérapie. Ce fut à ce moment que la jeune Grey fit la rencontre du Professeur Charles Xavier. Etant lui-même un puissant télépathe, Charles comprit rapidement le problème de l’enfant. Usant de ses facultés psychiques, il érigea des barrières mentales dans l’esprit de Jean, afin de contenir le pouvoir naissant de l’enfant, lui rendant par la même occasion une vie normale, sans voix et sans cauchemar. Il expliqua également à Jean ce qu’elle était en train de vivre, ses facultés, et il la rassura.

Dés lors, Jean put reprendre le cours de sa vie et vivre son enfance, poursuivant au cours de toutes ces années, ses séances avec le Professeur Xavier, afin de parfaire la maîtrise de ses pouvoirs. Ce fut de cette manière que la jeune Grey parvint à entrer en contact avec un autre enfant mutant, créant un lien télépathique avec lui malgré une distance de plusieurs centaines de kilomètres les séparant, sous la tutelle de Charles : Scott Summers.


L’Institut

Lorsque Jean fut en âge d’entrer au collège, Charles proposa à ses parents de l’inscrire dans son Ecole pour Jeunes Surdoués, jugeant que la jeune fille en avait largement les capacités. Enthousiastes à l’idée d’avoir un génie dans la famille, John et Elaine acceptèrent sans l’ombre d’une hésitation, alors que de son côté, Jean ne semblait pas vraiment emballée. Elle, une surdouée ? Elle ne se voyait pas pouvoir suivre dans ce genre d’institut et ne comprenait pas le choix de Charles. Mais confiante en les choix de son mentor, elle accepta finalement de poursuivre sa scolarité dans cet institut de la banlieue de New York.

Finalement, elle réalisa rapidement que cet établissement n’était pas qu’une simple école, mais servait plutôt de façade dont usait le professeur pour dissimuler un centre éducatif pour jeunes mutants comme elle. Elle y retrouva notamment Scott qu’elle rencontra enfin en chair et en os après toutes ces années à avoir correspondu uniquement par télépathie. Sous la férule du Professeur Xavier, Mademoiselle Grey apprit les sciences, la littérature, la philosophie, l’histoire, la géopolitique comme n’importe quel adolescent de son âge (avec toutefois des cours plus approfondis et des classes en plus petits comités … bref, avec des profs particuliers), mais également à s’approprier ses pouvoirs, ainsi qu’à les développer. En plus de ses aptitudes télépathiques, Jean développa par la suite des facultés de télékinésie. Le phénomène de la mutation n’eut bientôt plus aucun secret pour la jeune femme : son origine, ses conséquences, son mode de transmission.


Les X-men

Durant les deux dernières décennies du vingtième siècle, l'hostilité envers les populations mutantes ne fit que croître, si bien que les politiciens, voyant à cette crainte du peuple une manne électorale facile, ne tardèrent pas à instrumentaliser la peur du mutant. Pour ne pas arranger les choses, la Confrérie des Mauvais Mutants, menée par Magneto, n'avait de cesse de multiplier les attaques et autres coups d'éclats contre les administrations et les symboles de l'autorité. Conscient des complications à venir que cette réaction de causes à effets était sur le point de provoquer, le Professeur Xavier prit la décision d’agir pour contrecarrer les exactions de Magnéto, et ainsi, de calmer le jeu politique, mais également pour démontrer au monde que la peur du phénomène mutant n’était pas justifiée. Ce fut alors qu’apparurent les X-men, un groupe de jeunes mutants de l’Institut, entraînes dans le but de mener une guerre d’escarmouche contre la Confrérie de Magnéto, mais également contre les factions humaines à vocation anti-mutant. Rapidement, Jean intégra cette équipe dont Scott était à la tête. Tous ensembles, ils luttèrent afin de contrarier les plans de Magnéto de renverser l’humanité ou de faire naître un conflit mondial entre humains et mutants. Parallèlement, l’Institut poursuivit sa mission de protection des mutants, accueillant toujours plus d’élèves en son sein.

Ce fut à cette période que Jean et Scott vécurent leur flirt, même s’il leur fallut un moment avant qu’ils ne s’avouent leurs sentiments réciproques. Toutefois, nombreuses furent les fois où la spontanéité et l’honnêteté de Summers furent contrariées par la réticence de Jean à s’ouvrir complètement. Bien qu’elle fût inconditionnellement amoureuse de lui, il restait toujours une part d’elle qui tenait le jeune mutant à distance, cherchant à fuir cette relation, à s’en cacher.

L’entraînement imposé par l’institut ainsi que par l’appartenance aux X-men, mais également les nombreuses luttes face à la Confrérie, assurèrent à Jean d’affiner encore toujours plus ses pouvoirs. Elle ne tarda pas à être en mesure de faire étalage de ses aptitudes même en plein cœur d’un combat, son expérience dans le domaine n’ayant rien à envier à d’autres combattants plus âgés qu’elle.


L’Ere des Super Héro / Vilains / Emmerdes

Ces dernières années virent l’émergence d’autres groupes d’individus évolués, certains avec des principes de justice, d’autres avec des intentions beaucoup moins honorables, mais également d’un organisme en faveur de l’équilibre mondial dont l’existence était restée jusqu’alors secrète : le SHIELD. L’apparition de ces personnages à travers le globe entraîna un nouveau genre de conflit, ainsi qu’une réorganisation des forces planétaires. L’humanité continuait de craindre ces surhommes, mais semblait pourtant ne plus pouvoir s’en passer pour assurer sa préservation. Ainsi, les X-men furent amenés à collaborer avec les Quatre Fantastiques, ou encore les Avengers et le SHIELD au cours de divers opérations.

Les nouvelles technologies de Stark Industrie modifièrent profondément l’ampleur des affrontements mais également la manière de les mener, et leurs enjeux donnèrent lieux à de nouvelles sources de conflits.

L'événement majeur qui amorça sans doute tous les bouleversements récents qu'a connu le monde fut la première attaque de la ville de New York par une armée extraterrestre au travers d’un portail interdimensionnel, l’invasion n’ayant été repoussée que grâce à l’intervention des Avengers et du SHIELD. Ce jour là, Jean crut que le monde connu n’en réchapperait pas.

Lorsqu’elle avait assistée au débarquement des forces ennemies, Jean s’était sentie impuissante face à ce flot continu d’adversaires, et ce malgré ses pouvoirs. Durant ces heures sombres, la jeune femme avait ressenti une angoisse qu’elle n’avait plus connue depuis des décennies, la frayeur d’une petite fille impuissante, incapable de protéger ceux qu’elle aime. Pourtant, arpentant les rues de la métropole, elle aida du mieux qu'elle put la population civile, protégeant cette dernière grâce à ses pouvoirs, et l'aidant grâce à ses connaissances en médecine.

C'était à présent au tour de Jean d’enseigner à l’Institut Xavier. C’était à elle de transmettre son savoir et d’apprendre aux jeunes mutants à utiliser leurs pouvoirs avec sagesse, sans pour autant les craindre. Certains matins, elle trouvait cela particulièrement difficile, alors qu'elle-même n'était pas toujours très au clair avec sa mutation. C'était d'autant plus vrai lorsque la nuit précédente, son sommeil avait été troublé par de désagréables songes, alors même jusqu'à virer au cauchemars parfois. Ce phénomène, bien qu'épisodique, semblait pourtant gagner en fréquence … mais Jean, ne souhaitant pas inquiéter son entourage, préférer ne pas en parler. A l'image de la fragile confiance qu'elle avait en la maîtrise de son pouvoir, son couple n'était plus aussi solide que par le passé. Scott, sans doute las de cette ultime distance qu'il ne parvenait toujours pas à franchir pour gagner la confiance totale de la rousse après tant d'années, devint plus distant, avec par moment des excès d'irritabilité. Au début, Jean espéra que ce n'était qu'une passade, et qu'avec le temps, les choses rentreraient d'elles-mêmes dans l'ordre … mais elle dût bien rapidement se rendre à l'évidence : le fossé entre Summers et elle ne faisait que grandir. Finalement, il s'avéra que Scott trouva du soutien auprès d'Emma Frost. Cette révélation fut douloureuse pour Jean, qui le prit comme un affront personnel de la part de la blonde, mais comprenant que Scott et elle avaient atteint un point de non retour, ils prirent la décision de se séparer.

Les mois se succédèrent sans que le monde ne soit véritablement en paix, et ceci malgré les efforts combinés du SHIELD et des divers groupes de héros existants. En opposition, les groupes terroristes et les organisations criminelles redoublèrent d'effort pour mettre le monde à sac et déstabiliser l'ordre mondial. Au congrès américain, les partisans des lois sur le contrôle des populations spéciales repartirent de plus belle, brandissant la menace de ces individus libres d'aller et venir avec le potentiel d'une arme mortelle, jouant sur les peurs de l'inconnu pour faire valoir leur point de vue.

Puis, une nouvelle fois, la menace vint du ciel. Mais cette fois-ci, plutôt que de surgir d'un portail, l'armada alien semblait avoir rejoint la Terre de manière beaucoup plus conventionnelle, traversant le vide intersidéral depuis des mois. A sa tête, il n'y avait nul dieu nordique adepte du mensonge, mais trois redoutables monstres à la puissance sans commune mesure. Devant cette menace de perdre leur planète, les X-men et la Confrérie décidèrent d'une trêve afin d'unir leurs forces, dans l'espoir de vaincre. Ce fut ainsi qu'ils s'opposèrent à Supergiant, une puissante télépathe alien, soutenue par un contingent entier de chitauri, épaulés d'outrider. Alors que les combats faisaient rage autour d'eux, Charles et la dirigeante extraterrestre entamèrent une lutte sans merci sur le plan psychique, déchaînant des énergies folles. Malheureusement, le Professeur ne s'avéra pas en mesure de tenir tête à son adversaire qui finit par prendre le dessus après de très longues minutes de duel. Sentant sa fin venir, Charles se projeta dans la conscience de Jean, ôtant les entraves psychiques qu'il y avait placées des années plus tôt. Supergiant profita alors de cet instant pour porter le coup de grâce et éliminer le leader des X-men. A présent débarrasser du puissant télépathe, la dirigeante alien se prépara à libérer son pouvoir de le reste des mutants, ces derniers luttant déjà en sous-effectif face aux troupes ennemies. Mais ce n'était pas sans compter sur la dernière carte qu'avait abattu le Professeur avant de rendre son dernier souffle.

Sentant la vie de son hôte menacée, et à présent libéré de ses entraves, l'entité cosmique connue sous le nom de Force Phénix intervint pour repousser Supergiant et son armée. Face à la puissance psychique dégagée par Jean alors sous l'influence de l'entité, la télépathe ennemie préféra prendre la fuite. Les X-men, abattus par la perte de leur leader, récupérèrent sa dépouille, incapable de considérer ce retournement de situation comme une victoire, au regard du prix qu'ils avaient dû payer.

Aujourd'hui, l'Institut Charles Xavier est en deuil. Sa direction est naturellement revenue à son plus ancien membre, Hank McCoy. De son côté, Jean tente encore de comprendre ce qui lui est arrivée, de moins en moins confiante en ses pouvoirs. Elle sent un changement s'opérer en elle, mais s'avère incapable de dire si cela se produit pour le mieux ou non.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galactus


avatar

Date d'inscription : 19/02/2009
Date de naissance : 26/03/1918
Messages : 285
Nom de code : Entité suprême
Disponibilité RP : Disons... Jamais dispobible.
Zone libre gif :





MessageSujet: Re: Jean Grey - A Song of Life and Fire ...   Dim 18 Juin - 18:17






BIENVENUE À BORD !


- Enfile ton masque et saute à bord ! -




Un bravo tout spécial à toi qui a enfin rejoint la communauté !  :minired:

Jolis rouquine qui à bien travailler, maintenant mérite de regarder le forum fleurir !

N'oublie pas de recenser ton avatar, d'également recenser ton personnage afin de compléter nos dossiers à ton sujet ! Aussi, histoire d'améliorer ton expérience, n'oublie pas d'ouvrir une fiche de liens et éventuellement un journal de bord ! Si jamais tu as envie de te lancer dans l'action, tu peux à ton choix faire une demande de RP !

Enfin le plus important, amuse-toi bien !






MADE BY .ANGELUS


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marvel-united.forumactif.com
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Jean Grey - A Song of Life and Fire ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean Grey - A Song of Life and Fire ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche Jean Grey
» Jean Grey - Un bébé phénix
» Jean Grey
» Naufrages..... Est-ce le destin ? ( Pv Illumina)
» Shaé Mary Antonelli ▬ A song of Ice and Fire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel United :: Etat Civil :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: